Faites la fête en bio ! Bienvenue dans notre blog Vaisselle Nature...
La recette facile de makis Bio aux haricots de mer, patate douce et pesto !

Une recette de Makis Bio aux haricots de mer, patate douce et pesto !

En général, les makis sont réalisés avec des avocats, des crevettes ou du saumon. L’avantage de les faire soi-même est de pouvoir les garnir d’ingrédients plus originaux. Et comme les makiszuschi ne sont pas si compliqués que ça à faire, il est peut-être temps de vous lancer ! Vaisselle nature vous propose une recette de makis originale, Bio et végétale à partir de patate douce, de haricots de mer et de pesto ! Il ne vous manque plus qu’à vous munir d’une natte en bambou naturel et d’un peu de bonne volonté. On vous laisse découvrir les ingrédients, le déroulé de la recette et les bienfaits de ces fameuses algues Nori, ingrédients principal des makis !

Les ingrédients : 2 feuilles d’algues Nori Bio, 100 gr de riz rond basmati demi-complet, une patate douce, quelques haricots de mer, un peu de pesto et de la sauce soja !

La mise en œuvre de la recette : Vous pouvez très bien réaliser la recette en deux étapes. La première consistera à préparer certains ingrédients, à savoir la cuisson de la patate douce et du riz. La seconde sera de réaliser vos makis.

Commencez par prendre votre cuit-vapeur. Après avoir pelé une patate douce, détaillez-la en bâtonnets ou en cylindres à l’aide d’un vide-pomme et mettez-les à cuire dans le panier du cuit-vapeur pendant 30 mn. Mesurez 100 grammes de riz et son même volume d’eau. Mettez le riz et l’eau dans un bol, que vous cuirez lui aussi dans votre cuit-vapeur pendant environ 25 mn. Une fois cuit, laissez-le refroidir. Si vous préférez une cuisson traditionnelle, le résultat sera lui aussi satisfaisant. L’avantage de la cuisson vapeur sera d’obtenir un riz légèrement collant, à l’image d’un riz pour makis mais sans pour autant lui adjoindre du vinaigre de riz. Une fois ces deux étapes de cuisson réalisées, vous pourrez passer à la confection de vos makis. Munissez-vous d’une natte en bambou naturel et lancez-vous !

Placez une feuille de Nori sur la natte en prenant soin de placer le côté brillant de la feuille côté natte. Etalez par petits tas votre riz sur la feuille en laissant un peu de marge sur le bas de la feuille et encore un peu plus de marge sur le haut. Votre riz bien étalé, placez dans la partie basse de la feuille et sur toute la largeur de la feuille quelques lamelles de haricots de mer. Placez dessus une série de petits bâtonnets ou cylindres de patate douce et étalez dessus un peu de pesto. Recouvrez de quelques lamelles de haricots de mer pour former un ensemble cohérent et régulier. Commencez à rouler votre maki. Dès le premier tour donné, serrez avec la natte le rouleau ainsi formé. Continuez à rouler le maki en serrant à chaque tour donné avec la natte. Humidifiez la bande de feuille de Nori sur le haut afin que l’ensemble adhère bien et finissez de former le maki. C’est fait ! Il ne vous reste plus qu’à placer votre maki au frais avant de le présenter aux invités accompagné d’un petit bol de véritable sauce soja Bio salée ou sucrée suivant vos goûts !

Petite information complémentaire, pour la découpe de vos makis, utilisez un couteau à lame lisse. Ayez à côté un torchon humide de manière à essuyer votre couteau après chaque coupe. Le but étant d’obtenir des tronçons de makis coupés de la manière la plus nette qu’il soit, présentation soignée oblige ! Vous voyez, faire ses propres makis n’a vraiment rien de compliqué et cela présente l’avantage de les garnir avec les ingrédients de votre choix. Imaginez toutes les possibilités dont vous disposez… Des algues, du riz et toutes sortes de choses excellentes pour la santé !

Les makis c’est joli, gourmand et ça ne fait que très peu grossir ! De quoi organiser des apéritifs en famille ou entre amis sains et raffinés ! Dans notre recette de makis, nous avons mis à l’honneur la patate douce, les haricots de mer et bien sûr les algues Nori qui, quelle que soit la recette que vous déciderez de faire, resteront comme un fil rouge dans la liste des ingrédients. Alors si justement vous souhaitez en savoir en peu plus sur les algues Nori, lisez la suite…

Focus recette, aujourd’hui, les Algues Nori …

Les feuilles de Nori ne sont ni plus ni moins que des plaques d’algues déshydratées. Très utilisées dans la cuisine Japonaise, ces feuilles sont peu grasses, riches en fibres, minéraux, et vitamines (A,B,C). En dehors de la confection de makis, passées une minute dans une poêle chaude sans matières grasses, elles apporteront aussi de la croustillance une fois émiettées dans vos salades ou omelettes en tous genres.

Quelles sont les vertus des Algues ?

Les algues, apparues sur la planète il y a environ 500 millions d’années, ont l’avantage de concentrer toute la richesse de ce que peut nous donner l’océan. Et bien que les algues soient très utilisées dans le monde occidental et en particulier dans la cuisine Japonaise, elles restent méconnues en France ! Peu à peu, toute cela change, les rayons de supermarché leur apportent un peu de visibilité et certains restaurateurs n’hésitent pas à les mettent à l’honneur dans leur cuisine.

Les algues sont pauvres en calories, regorgent de nutriments essentiels et notamment de protéines. Sachez que les algues Nori que cette recette de makis met en avant contiennent plus de protéines que les œufs ou le bœuf (45 %). Autre avantage des algues, elles contiennent tous les acides aminés essentiels à l'organisme !

Apportant peu de mauvaises graisses saturées, elles fournissent en revanche de bons acides gras en particulier des oméga 3, idéal pour le système vasculaire et la régulation du cholestérol. Suivant les algues que vous consommerez, vous ferez également le plein de fer ou de calcium, bien plus qu’avec des épinards ou du fromage !

Manganèse, cuivre, zinc et iode se retrouvent dans toutes les variétés d’algues. Quant au magnésium, on le retrouve dans des proportions très importantes, ce qui pour la plupart des individus, carencés dans ce domaine, est un gros atout.

Non seulement les algues sont bourrées d’antioxydants, mais ceux qu’elles contiennent ne se retrouvent que chez elles. Essentiellement dans les algues brunes, ces antioxydants protègent contre les radicaux libres réduisant ainsi le risque de certaines maladies. D’autres antioxydants favoriseraient la digestion des glucides, évitant certains pics glycémiques et à terme l’apparition de diabète.

Autre argument de poids pour les algues, en plus d’être bonnes pour notre santé physique, elles seraient bonnes pour notre moral grâce à leur grande quantité de caroténoïdes. En résumé, les algues sont donc un excellent allié de notre santé en général, sauf en cas d’intolérance à l’iode ou de maladie inflammatoire du colon.

Comment déguster les algues Nori en cuisine ?

Les algues Nori sont connues pour être les algues les plus consommées au monde. Cultivées au Japon, elles le sont également en Bretagne mais leur goût n’est pas tout à fait le même. Il est possible d’utiliser les algues Nori en les grillant simplement dans une poêle et sans matières grasses. Une fois fait, on les coupe en lamelles pour parfumer des soupes, pâtes ou omelettes. Leur atout est d’apporter cette petite touche exotique sans dénaturer le goût des autres ingrédients.

Si vous les émiettez, vous pourrez aussi en saupoudrer vos salades pour leur apporter un peu de craquant. Mais évidemment, les algues Nori sont aussi et d’abord l’ingrédient essentiel pour réaliser des makizuschi. Faciles à utiliser telles quelles, elles serviront de contenant aux ingrédients de la recette de maki que vous aurez choisie. En plus de maintenir le maki bien en place, leur couleur foncé sera toujours l’assurance d’un effet visuel esthétique et appétissant sur votre table !

Comment utiliser les feuilles de Nori ?

Rien n’est plus simple que l’utilisation des feuilles d’algues Nori en cuisine et particulièrement dans la recette de makis. A l’inverse des galettes de riz, vous les utiliserez sans les mouiller pour les garnir de poissons, avocats, légumes, etc... En revanche, n’oubliez pas le point suivant : Placez toujours le côté brillant de la feuille d’algues Nori en dessous de votre préparation, côté natte de bambou. Voilà, vous savez tout ! Il ne vous reste pus qu’œuvrer et inviter les amis pour leur faire déguster des plats concoctés avec des algues Nori, ce végétal délicieux qui nous veut du bien !

0130221-©.Vaisselle Nature.
Toujours plus naturel... A prix toujours plus bas !

Nous vous conseillons
Articles similaires